Actualité-Politique

Forum traitant de l'actualité politique nationale et internationale.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CRISE ECO : Le G5 du patronat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande-Etoile-Rouge
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 28
Localisation : Amiens (80)
Emploi / Parti ou bord politique Politique : étudiant en Droit - L1 / Extrême Gauche
Syndicat : SUD étudiant
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: CRISE ECO : Le G5 du patronat   Dim 19 Oct - 16:34

Laurence Parisot
Jürgen R. Thumann
Richard Lambert
Emma Marcegaglia,
Donald J. Shepard

Se sont réunis Vendredi pour un 'diagnostique commun" au cours du quel L. Parisot, qui est loin de cracher sur le fait que les États soient intervenu au secours du patronat, et tous de suite reparti dans le traditionnel discours ultra-libéral, ou l'État ne doit pas intervenir dans l'économie de marché, sauf en cas de crise, mais dans le discours de Parisot : Une fois la crase terminée l'Etat devra quitter le marché, et il n'est pas de trop de rappeler qu'elle n'a pas parler ne serait-ce qu'une fraction de seconde d'un remboursement.

Ce discours du patronat, n'a pas était sans réactions :
Bertrand Carayon, UMP, s'est exprimé sur ces réactions qui "font insulte aux contribuables, aux citoyens et au gouvernement"

Bertrand Carayon, Député UMP du Tarn a écrit:
Ceux qui ont tout fait, depuis vingt ans, pour faire reculer l’Etat, déréguler, et dénationaliser sont aujourd’hui ceux qui supplient les Etats de nationaliser, de les assister et de réguler [...] Il faut que les représentants du patronat soient bien inconscients et bien ingrats pour exiger qu’au lendemain de la crise, les Etats disparaissent totalement de l’économie après avoir épongé les risques inconsidérés et les erreurs de gestion des spéculateurs [...]Partout éclatent les conséquences catastrophiques d’un capitalisme sans moralité. L’indécence des propos du Medef n’en paraît que moins excusable



Cette situation nous montre une fois de plus ce qu'est le système capitaliste : Privatisation des gains contre collectivisation des pertes, collectivisation à laquelle ne participent pas ceux qui profite des gains. Ce n'était pas à l'État de sauver nos riches, sans qu'il ne remercient le moindre monde. Et que nous n'avons pas fini d'entendre parler des ultras libéraux.
Le peuple doit prendre conscience de ce qu'est le Capitalisme et renverser ce système, pour instaurer un système socialiste qui lui sera Collectivisation des Gains et inexistence des pertes.
Par l'action de l'État le Capitalisme renait toujours de ses cendres, pour frapper toujours plus fort, l'État doit donc prendre le contrôle de l'économie, seule l'économie socialiste planifiée peut profiter à tous.
Aussi sachez que les actions se sont certes effondrées, mais des le relèvement de l'économie tous se précipiteront à la bourse et ils gagneront plus que ce qu'il ont temporairement perdu, gains auxquels s'ajouteront ce que leur ont offert nos dirigeants : politiciens avant d'être économistes. Arrêtons donc de pleurer sur les soit disant malheurs de nos riches, alors que ces malheurs n'existent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grande-etoile-rouge.skyrock.com/
 
CRISE ECO : Le G5 du patronat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées rationnelles pour surmonter nos peurs lors d'une crise de panique
» Crise la nuit
» Cherbourg, ville-arsenal en crise
» Crise économique au ... Vatican
» En cas de crise d'épilepsie généralisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actualité-Politique :: Actualité et Politique :: France-
Sauter vers: