Actualité-Politique

Forum traitant de l'actualité politique nationale et internationale.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier tract du NPA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande-Etoile-Rouge
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 28
Localisation : Amiens (80)
Emploi / Parti ou bord politique Politique : étudiant en Droit - L1 / Extrême Gauche
Syndicat : SUD étudiant
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Premier tract du NPA   Sam 6 Sep - 1:46

Citation :
ETE NOIR POUR LES UNS...

Cet été le gouvernement et Sarkozy raflent toutes les médailles anti-sociales ! Médailles d’or dans les disciplines : de la santé avec la casse des hôpitaux et de notre sécurité sociale ; dans les services publics avec l’annonce de l’ouverture du capital de la poste et la remise en cause du droit de grève dans les écoles ; dans le monde du travail avec la fin des 35 heures et la chasse aux chômeurs…

Des records sont également battus pour la hausse des prix, du pétrole, du gaz, de l’électricité, des produits alimentaires, (de 5 à 58% selon 60 millions de consommateurs) autrement dit les produits de première nécessité, rendant la vie quotidienne de la majorité de la population de plus en plus difficile.

Cette situation risque de s’aggraver dans les mois à venir avec la crise économique qui sévit dans l’ensemble des pays européens y compris en France, contrairement à ce que nous dit le gouvernement. Dans les pays les plus pauvres elle se traduit par les émeutes de la faim.

...GROS PROFITS POUR LES AUTRES !

Le gouvernement et le patronat nous font croire que les caisses sont vides pour refuser les augmentations de salaires, des minima sociaux, des retraites, le maintien des services publics et de la protection sociale. Par contre l’argent est là pour accorder des cadeaux fiscaux aux plus riches (15 milliards d’euros) ou pour rémunérer les actionnaires.

Des milliards, il y en a aussi pour payer la guerre impérialiste en Afghanistan ou pour construire de nouvelles centrales nucléaires sans prendre en compte les accidents graves survenus cet été (fuites radioactives à la centrale de Tricastin et à Romans- sur- Isère ).

Misère sociale pour la majorité, profits élevés pour quelques- uns, crises, guerres... C’est ça le capitalisme !

ET MAINTENANT ?

Contre ce système destructeur de vie et d’environnement, dès aujourd’hui et sans attendre les élections, il faut organiser la riposte, résister aux attaques. Pour cela il ne suffira pas d’appeler à des journées d’action à répétition, comme l’ont fait l’année dernière les directions syndicales mais bien de construire un mouvement d’ensemble. Dans nos villages, quartiers et entreprises :

- Soutenir chaque lutte des travailleurs en grève pour défendre leurs emplois, leurs salaires, leurs conditions de travail,

- Manifester et agir au côté des jeunes, des salariés, des chômeurs des sans papiers de ceux qui s’opposent à la destruction de notre environnement,

- Lutter aux côtés des populations pour que les campagnes et les quartiers ne deviennent pas des déserts à cause de la suppression des services publics,

- Démultiplier et relayer les fronts unitaires de résistance à la politique du gouvernement, comme pour le retrait des troupes françaises en Afghanistan, contre la privatisation de la poste, contre la construction de nouvelles centrales nucléaires, pour la régularisation de tous les sans-papiers…

Mais il nous faut aussi opposer aux politiques ultralibérales, une politique qui réponde aux besoins sociaux, écologiques et démocratiques en portant un autre projet de société. Nous ne pouvons ni attendre 2012, ni confier notre avenir à ceux, dans la gauche institutionnelle, qui capitulent et ne s’opposent même pas à Sarkozy et au gouvernement.

C’est pourquoi, depuis plusieurs mois, nous travaillons au processus de construction d’un nouveau parti capable de porter la voix des luttes et ce projet de société anticapitaliste, internationaliste, antiraciste, écologiste, féministe. D’ores et déjà, dans toute la France, des comités NPA se sont constitués en réponse à l’appel d’Olivier Besancenot et de la LCR. Ces comités, tout en luttant participeront à l’élaboration du programme de ce nouveau parti dont le Congrès fondateur se réunira en Janvier 2009.

Alors rejoignez-nous, venez faire entendre votre voix et résister avec nous, construisons ensemble un nouveau parti anticapitaliste, maintenant !

Version PDF

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grande-etoile-rouge.skyrock.com/
Albert

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 59
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Dim 7 Sep - 13:22

Ce premier tract du NPA aurait aussi bien pu être signé LCR ou LO.
On reste dans un discours habituel de l’extrême gauche.
Ce qu’on attend, c’est de voir en quoi ce nouveau parti va être différent de ce qui existe déjà depuis longtemps. Quels seront les ’apports des autres courants (altermondialistes, écologistes, déçus de la gauche socialiste, etc.)
On attend des propositions concrètes et crédibles : comment faire pour sortir de ce libéralisme. Et une stratégie crédible également : comment exister face à un PS largement discrédité mais encore très puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande-Etoile-Rouge
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 28
Localisation : Amiens (80)
Emploi / Parti ou bord politique Politique : étudiant en Droit - L1 / Extrême Gauche
Syndicat : SUD étudiant
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Lun 8 Sep - 1:18

Mais les maux du libéralisme, ne sont qu'une parcelle des maux du système capitaliste en général, qu'il s'agisse de libéralisme ou de keynésianisme.
Ensuite l'un des principaux problèmes de la gauche, est de s'accommoder de plus en plus du capitalisme, et d'avoir fini par croire le mensonge selon lequel seul l'argent et le capitalisme peuvent rendre heureux.
C'est donc contre toute l'organisation mondial actuel qu'il faut lutter, en en détruisant l'infrastructure le système capitaliste, et toute la machine bourgeoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grande-etoile-rouge.skyrock.com/
Albert

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 59
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Lun 8 Sep - 15:26

Ca fait longtemps que l’extrême gauche tient ce discours sans résultat. Le capitalisme a changé avec la mondialisation, il est devenu plus difficile à combattre et plus dangereux pour la planète entière. Face à ça, il faut apporter un discours nouveau, des solutions nouvelles (et crédibles) adaptées à la situation présente, qui n’est plus celle d’il y a 50 ans, et il faut créer une dynamique et une stratégie pour rassembler la gauche au-delà des 4 ou 5 % que représente la LCR. C’est je pense la raison qui motive la création du NPA, mais dans ce premier tract, je ne perçois pas de changement pour l’instant. Mais bon, ce n’est qu’un premier tract, je n’en tire pas de conclusions définitives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande-Etoile-Rouge
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 28
Localisation : Amiens (80)
Emploi / Parti ou bord politique Politique : étudiant en Droit - L1 / Extrême Gauche
Syndicat : SUD étudiant
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Mar 9 Sep - 13:48

Oui mais ce sont les keynésiens, qui ont laissé gonfler le Capitalisme, se sont ces mêmes Keynésiens qui ont laissé l'ultra domination des Etats Unis s'imposer dans l'acculturation de la planète.
C'est donc cette gauche non révolutionnaire, gauche dont les dirigeants n'ont rien fait changer quand ils ont eu le pouvoir, fraction de la gauche qi ne fait absolument pas peur à la droite, au contraire regardes :
En France aujourd'hui : Le parti socialiste, des Keynésiens , se déchire pour des prétextes non valables, et ne propose que des réformettes insignifiantes qui ne feront jamais rien avancer concrètement.
Alors qu'aux USA Obama tient un vrais discours de gauche, même si se n'est pas la gauche extrême, notre PS ne tient plus de véritable discours de gauche depuis les années 1970 ce parti s'enfonce de plus en plus à droite, alors qu'il aurait pu se poser (surtout a cette époque : Souvenir du Gaullisme, développement de l'anti-américanisme et paranoïa au seul nom de Moscou) comme une transition entre l'horreur capitaliste et les utopies collectivistes et libertaires, au lieux de ça les dirigeants ont tous plongé à cœur joie dans la société Bourgeoise, ou l'argent et roi, société consistant en une négation totale de la dignité humaine.
Le partage qu'il propose est insignifiant, de plus leur position sur le capitalisme sont hypocrite, il est proche sur certains points du capitalisme chinois , je refuse le capitalisme sous toutes ces formes, et prône un socialisme total, sans la moindre zones franche, même la plus petite posible, car cette zone insignifiante en véhiculant l'idéologie de suprématie de l'argent suffirait a pourir le système, et à reculer encore plus l'avènement au niveau international de l'autogestion, et de la mort de la plus grosse connerie de l'Homme : L'argent, cause de tous loes maux évitable de la Terre.


Dernière édition par Grande-Etoile-Rouge le Mar 9 Sep - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grande-etoile-rouge.skyrock.com/
Albert

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 59
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Mar 9 Sep - 14:10

Je ne suis pas d’accord sur le keynésianisme : ce modèle a permis un essor économique après la seconde guerre mondiale, durant les 30 glorieuses, assurant le plein emploi, la croissance économique, l’ascenseur social pour les salariés. Aujourd’hui ce modèle est en miettes à cause de la mondialisation, du libre-échangisme et de la financiarisation de l’économie, et aussi parce que ce modèle reposait sur une croissance qu’on croyait illimitée et que l’on sait aujourd’hui menacée par la pollution et l’épuisement des ressources. C’est vrai, le PS ne propose plus d’alternative, parce qu’il adhère à la construction européenne qui interdit toute politique volontariste en matière économique. Dans le cadre actuel de l’UE, il n’y a aucune marge de manœuvre pour faire une politique différente. Obama n’a pas ce problème : il peut demain faire une politique protectionniste sans demander l’avis de personne, ce que ne peut pas faire la France au sein de l’UE. Reste à savoir si Obama le fera effectivement, rien n’est moins sûr.
Donc le PS est condamné à faire du sous-socialisme pour rester dans les limites imposées par l’UE. La première chose à faire, à gauche, c’est de se déterminer par rapport à l’UE : comment on fait ? Est-ce qu’on peut changer l’UE de l’intérieur ? Est-ce qu’on doit suspendre notre participation à l’UE dans certains domaines ? Sur ce point (et sur quantité d’autres points), je ne sais pas ce que pense le NPA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande-Etoile-Rouge
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 28
Localisation : Amiens (80)
Emploi / Parti ou bord politique Politique : étudiant en Droit - L1 / Extrême Gauche
Syndicat : SUD étudiant
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Mer 10 Sep - 14:10

Le Keynésianisme, à certes permis une forte croissance économique, pendant les trente glorieuses, mais la reconstruction qui s'est imposée suite à la guerre, à aussi conduit à une croissance, du fait que les économistes ne considèrent pas qu'une reconstruction, même à l'exact identique soit une croissance zéros.
Ensuite le Keynésianisme, n'a pas de notion réel de partage, certes J.M.K prônait une augmentation des salaires mais il y voyait une source d'augmentation de la demande de manière à conduire a une consommation de masse et à une croissance économique, l'objectif premier était de sauver le capitalisme.
Aujourd'hui encore, sans l'avouer nos dirigeant utilisent des procédés Keynésiens pour sauver le capitalisme, de fait par les utilisations de touches de Keynésianisme, le Capitalisme à pu survive, et c'est donc ce modèle, qui en courant au secours de la plus injuste des organisation économique, qui lui à permis non seulement de subsister mais aussi de gonfler aux stade d'impérialisme.
Pour se qui est du PS, qui s'enfonce a droite à cause, selon toi, de l'Europe je ne suis pas tout à fait d'accord, Blum s'est bien foutu du monde une fois devenu chef du gouvernement, alors qu'à ce moment la constitution lui offrait de nombreuses possibilités, donc l'Union Européenne n'y est absolument pour rien, et ne peut donc en aucun cas justifié le fait que les dirigeants du PS nous ont trahis, c'est F. Mitterant qui fût longtemps de droite, et même fonctionnaire de la France de Vichy, qui à achevé le processus de trahison.
Regarde à Chypre : Les dernières élection ont été remportées par le parti Léniniste internationaliste : Pourtant la République officielle Chypriote grecque, est membre de l'Union, donc les réglés de l'Union ne contrôlent pas la politique des partis des États membres, c'est bien le processus d'embourgeoisement et l'individualisme extrême résultant du capitalisme qui à été sauvé par les kenésien, empêchant de fait la création d'un système libertaire et autogéré au l'argent et toutes les plaies dont il est la cause n'existeraient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grande-etoile-rouge.skyrock.com/
Albert

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 59
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Mer 10 Sep - 17:55

Je te trouve injuste envers Blum : il n’est resté qu’un an chef du gouvernement, dans un contexte économique, social et politique très dur, et malgré tout il a laissé comme bilan les congés payés et la réduction du temps de travail, ce n’est pas si mal, c’était même tout à fait nouveau à l’époque. D’ailleurs le PCF soutenait ce gouvernement du Front Populaire sans y participer.
Oui, je pense qu’il est impossible dans le cadre européen actuel de mener une politique de gauche, d’ailleurs Christofias, le nouveau président chypriote, a promis de ne pas remettre en question l’économie de marché. Le fait est qu’il ne le pourrait pas, de toutes façons, sans créer une crise au sein de l’UE, qui risquerait d’exclure son pays qui vient tout juste d’entrer dans la zone euro.
La politique suivie actuellement par les pays capitalistes occidentaux n’est pas une politique keynésienne. Le keynésianisme est une politique fondée sur le soutien de la demande et sur une intervention active de l’Etat. Or ce qu’on constate aujourd’hui, c’est le recul de l’état dans la vie économique, et la demande n’est plus soutenue, puisqu’au contraire le partage des richesses produites se fait au détriment des salaires et au bénéfice du capital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande-Etoile-Rouge
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 28
Localisation : Amiens (80)
Emploi / Parti ou bord politique Politique : étudiant en Droit - L1 / Extrême Gauche
Syndicat : SUD étudiant
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   Ven 12 Sep - 16:47

La SFIO, de Blum reste la Gauche de la démagogie. Très loin de l'idéal représente par la SFIO de Jaurès.
Et Déjà à l'époque la gauche Bourgeoise ne contesté plus l'ordre capitaliste.
- Blum n'a jamais remis en cause le capitalisme en cause.
- Blum, à défendu le Fordisme, organisation aliénante du Travail, qui n'était rien d'autre qu'une total négation de la dignité humaine.
- Blum n'a aidé les pauvres-gens et les ouvriers que sous la pression du PCF et de Maurice Thorez, car le PCF à participé au Front Populaire qui été l'union de la SFIO, du PCF et du Parti radical-socialiste. Qui se sont rassemblé le 6 Février 1934, afin de contrer la dangereuse monter des fascistes qui voulait faire de la France une pâle imitation de l'Italie de Benito Mussolini, et des monarchistes tels que l'Action Française.
Et c'est bien Maurice Thorez qui à appelé à « l'alliance des classes moyennes avec la classe ouvrière »
- C'est sous la Pression de Blum, que le Front Populaire n'est pas venu en aide au Frente Popular, alliance anti-fasciste de fait il à laissé une dictature d'extrême droite s'implanter au porte de la France, et nous avons longtemps payé les frais de ce manque total de courage de la SFIO, et principalement de Blum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grande-etoile-rouge.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier tract du NPA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier tract du NPA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Sarkozy, premier bilan
» que pensez vous de mon premier leappad?
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"
» TD Premier quadri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Actualité-Politique :: Groupes :: Extrême Gauche-
Sauter vers: